Miguel Penninckx partie prenante dans le développement des produits Sogedep

Miguel Penninckx travaille avec son fils Loïc, et un salarié, Guillaume. Ensemble, ils effectuent exclusivement des prestations d’abattage, le plus souvent pour Alliance Forêts Bois. Pour nous, qualifier Miguel Penninckx de client historique paraît une évidence, jugez plutôt. En 1990 il fait l’acquisition de sa première abatteuse Sogedep, une P335 équipée d’une tête Silvatec 235. Puis, en 1996, il achète une MP30 d’occasion qu’il conservera trois ans. Lorsqu’en 2004 il crée une Sarl avec son fils, c’est une SH10 qui rejoint l’entreprise. Cette dernière est toujours en activité ! Elle se partage désormais les chantiers avec une SH25.2, munie d’une tête Silvatec 450, arrivée en 2007, et une « nouvelle » P335 débarquée il y a quatre ans. Et cela ne chôme pas : les trois machines travaillent tous les jours !

La Sarl Penninckx et Fils est basée à Castelnau d’Auzan, dans le Gers, à 50 km de Casteljaloux. Si Miguel apprécie la proximité, cela ne serait pas grand-chose sans la réactivité de notre SAV : « La machine, on la connait par cœur », déclare-t-il. Lorsqu’il a besoin d’une pièce, Miguel téléphone à notre chef d’atelier qui la lui prépare. « Je n’ai pas besoin d’attendre une heure lorsque je passe la chercher », se félicite-t-il tout en plébiscitant la franchise de nos relations : « On ne tourne pas autour du pot ! » Autant de raisons pour lesquelles Miguel n’est jamais allé voir ailleurs.

Pour sa fidélité, et sa connaissance parfaite de nos matériels, la Sarl Penninckx est régulièrement partie prenante dans le développement de nos produits. Ainsi, elle a effectué les tests du prototype de notre première abatteuse Sogedep SH15 de juin 2012 à février 2013, soit près de huit mois en situation de chantier. Cela nous a permis de régler deux ou trois détails comme un petit ajustement sur l’électronique de pilotage de la grue, ou la détection de jours trop importants entre certaines pièces qui provoquaient des retombées d’aiguilles entre celles-ci. Mais ce n’est pas tout, Miguel a également le privilège de tester, pendant deux ou trois jours, toutes les abatteuses qui sortent de notre chaîne de production pour une ultime validation avant livraison au client final.