Grand témoin Serge Brouste. SH15 – innovation et rentabilité

La rentabilité de la SH15 dans le petit bois à l’épreuve des chiffres.

Client Sogedep depuis 1998, Serge Brouste connaît bien nos machines, et a suivi de près l’évolution de la Sogedep. Une P335, puis deux P550, et enfin trois SH25 se sont en effet succèdées dans son entreprise.
« D’ici 10 ans, dans la région, la récolte des petits bois représentera la plus grosse partie de notre activité », déclare-t-il. En effet, on rentre tout juste dans les opérations de premières éclaircies suite aux replantations post-tempêtes qui, elles-mêmes, ne sont pas encore achevées. Fort de ce constat, il a entrepris de s’équiper en fonction. A la sortie de notre abatteuse SH15, il a tenu à être l’un de ses tout premiers acquéreurs. 

A chaque outil son usage

Aujourd’hui, Serge Brouste emploie six salariés. Trois abatteurs et trois débardeurs. Trois abatteuses tournent à l’année: deux scandinaves, une grosse qu’il réserve aux coupes rases, une de gamme moyenne qui intervient aussi principalement sur des coupes définitives dans des bois plus petits, plus la SH15 utilisée à 95% en première éclaircie. Un équipement qui correspond à une volonté de rationalisation: à chaque type de chantier sa machine. Serge Brouste suivant de très près sa rentabilité, nous lui avons proposé d’établir un comparatif entre la SH15 et une machine de taille moyenne dans des bois de 0.050 m3. Les chiffres de coûts et de productivité que nous avons validés ensemble parlent d’eux-mêmes:

chiffre rendement SH15_brouste

Un gain total mensuel de plus de 4.000 euros pour la SH15 par rapport à une abatteuse moyen bois !

L’importante plus-value en faveur de la SH15, démontrée par cette mise en rapport des coûts et des revenus générés, n’étonne pas vraiment Serge Brouste. Il l’attribue essentiellement à la maniabilité et la manœuvrabilité de l’abatteuse. La tête SP Maskiner et la grue Mesera, moins lourdes, proposent une inertie moindre ce qui rend le travail plus rapide, et la base SH15 propose une excellente stabilité. Eric, son pilote qui a effectué 5 000h aux commandes de la SH15, rajoute qu’elle se déplace beaucoup plus vite dans des cloisonnements un peu serrés, tout en respectant la plantation. Et Serge Brouste de conclure:
« Stable, fiable, maniable, c’est une très bonne petite machine. Chez Sogedep, ils vont toujours de l’avant et ne se trompent pas sur les choix techniques! »