flotte vehicules
Service client : une garantie de proximité

Chacun le sait, la vie d’un porteur ou d’une abatteuse commence réellement à partir de sa livraison. Dès cet instant, pour nos clients, la disponibilité opérationnelle de leur machine revêt une importance primordiale et notre mission première est donc de réduire au maximum les coûts d’immobilisation.

Intervention J+1 en tous lieux

Pour cette raison, il est important de maintenir en permanence un service après-vente performant, au plus près de nos clients, ceci au niveau national. Cette présence de proximité est dévolue à nos 16 partenaires services, des ateliers qualifiés capables d’intervenir dans un temps record. Ils sont répartis dans tout le pays afin que chaque client Sogedep dispose d’un interlocuteur technique à moins de 200 km de chez lui.

Suite au premier contact téléphonique, Donatien, notre responsable Sav établit un diagnostic. À ce stade, il est en mesure de résoudre à distance 80% des problèmes qui lui sont soumis. Si une intervention s’impose, il mandate l’atelier partenaire le plus proche, l’informe techniquement, lui fournit les documents nécessaires et, le cas échéant, lui fait expédier les pièces dans la foulée. Où que se trouve la machine, notre objectif est de respecter un délai maximum d’intervention en J+1.

Au plus près du client

À Plourin-lès-Morlaix l’entreprise d’exploitation forestière d’Yvon Breton emploie quatre salariés. Depuis deux ans, l’entrepreneur possède un porteur Sogedep SF25.2 qui, lui-même, est venu en remplacement d’un premier SF16. Sa machine, qui affiche 2.700 h au compteur, est suivie en entretien par les établissements Guevel, des voisins dont Yvon Breton apprécie de longue date les compétences et la proximité : « Avec eux, c’est du sérieux », déclare-t-il sereinement. Convaincu par les capacités productives et la robustesse de nos machines, Yvon Breton nous a renouvelé sa confiance. Mais, le plus important pour lui, reste de limiter au maximum les temps d’immobilisation. En ce sens, il a été rassuré par notre engagement J+1 dont il a pu vérifier l’efficacité lors d’un changement de radiateur. Tenue en stock, la pièce a été expédiée aussitôt le diagnostic posé. Elle a ainsi pu être remplacée dès le lendemain par le garage Guevel. Pour sa part, Gildas, le pilote du SF25.2, apprécie grandement le fait de pouvoir disposer rapidement d’un interlocuteur technique : « En SAV, avec Sogedep c’est facile. Peu de constructeurs sont consciencieux comme eux. »

Pour lire l’article paru dans la Newsletter n°6  cliquez ici

Lire la suite
Actualités
SP661-202
Tête d’abattage SP 661 LF, compacte, robuste et productive

Présentée en avant-première mondiale cet été en Suède à l’occasion du salon Elmia Wood, la nouvelle tête SP 661 LF est désormais disponible sur commande auprès de notre service commercial.

Spécialement destinée aux dernières éclaircies et aux coupes à blanc, la tête SP 661 LF est flexible, robuste et efficace, et présente un impressionnant ratio productivité/poids. Le constructeur suédois reste fidèle à son brevet « Low Friction » : Les rouleaux d’entraînement disposent d’un angle variable afin de mieux faire défiler les bois. Ils s’ajustent en parallèle sur les petits bois pour passer à une position en V sur les gros diamètres. Les couteaux d’ébranchage exercent une pression proportionnelle qui s’ajuste automatiquement en fonction de la taille des arbres. Grâce à leur design effilé ils coupent délicatement les branches plutôt que de les casser violemment. Il en résulte une grande vitesse de défilement et une moindre usure du matériel ainsi qu’une réduction de la consommation de carburant.

La coupe en elle-même est assurée par la nouvelle unité de scie SuperCut 150 qui intègre un système de lubrification de la chaîne et un tendeur automatique. Elle offre une capacité jusqu’à 815 mm.

La tête SP 661 LF s’adapte à différents porte-outils, abatteuses sur roues ou à chenilles, ou pelles hydrauliques de 16 à 25 tonnes. 

Poids :1.450 kg – Diamètre de coupe maximal : 70 cm – Hydraulique recommandée : 200 l/min 300 bar

Pour lire l’article complet paru dans la Newsletter N°6  cliquez ici

 

Lire la suite
Actualités
remorque RH20
Remorque forestière RH20-4WD

Pour un rendement exceptionnel et durable

La motorisation hydrostatique des 4 roues est assurée par une pompe Danfoss implantée à l’avant de la poutre de soubassement. Elle assure une vitesse de déplacement auto-régulée de 0 à 4 km/h. Lorsque la motricité ne s’impose pas, il suffit de décraboter la transmission par un levier unique pour libérer l’entraînement. Une opération qui s’impose également pour rouler sur piste, jusqu’à 30 km/h. Enfin, pour assurer un rythme de chargement professionnel,une robuste grue Mesera 71F de 7.20 de portée, et un grappin Cranab CR360 à la capacité de 0.33 m², viennent compléter l’ensemble.

Pour lire le témoignage d’un utilisateur paru dans la Newsletter N°5  cliquez ici

Données techniques:

Poids à vide: 5.000 kg
PTAC: 20.000 kg
Charge utile: 15.000 kg
Longueur: 7.000 mm
Largeur: 2.600 mm
Longueur du plateau de chargement: 4.800 mm
Garde au sol: 660 mm
Châssis en acier HLE
Bogie NAF avec pneus 600/55×26.5
Motorisation hydrostatique avec pompe sur prise de force tracteur
Timon orientable à +/-45° par 2 vérins
GRue Mesera 71F + grappin Cranab CR360
Distributeur Parker

Lire la suite
Actualités
pneu trelleborg
Focus fournisseur : Trelleborg

Profitez des dernières innovations pneumatiques Trelleborg

Convaincus par leur qualité, cela fait déjà de nombreuses années que nous proposons les pneus Trelleborg en première monte sur nos machines d’exploitation. Notre nouveau porteur SF28 est d’ailleurs la première machine en France équipée d’origine avec les nouveaux pneus Twin Forestry T440 lancés en 2016 par le manufacturier suédois.

Reprenant les meilleures caractéristiques de la gamme Trelleborg, ils bénéficient de la technologie innovante ProgressiveTractionTM  renforçant encore leurs performances.

Des doubles-crampons agissant sur le sol à différents moment, relâchent progressivement une traction plus élevée lorsque cela est nécessaire. Ils permettent aussi d’améliorer la portance du pneu, assurant une répartition uniforme de la pression sur toute la surface extra-large de l’empreinte, réduisant ainsi le tassement des sols.

Des facettes inter-crampons ont été intégrées à la bande de roulement pour éviter que celle-ci ne s’encrasse, les facettes assurant l’auto-nettoyage du pneu pour un maximum  d’efficacité au cours des travaux.

Chez Sogedep nous privilégions l’agressivité des Twin T440 pour leur durabilité et leur adhérence en conditions extrêmes, ou la portance des Twin T428 pour les sols sablonneux ou humides. Il va de soi, que si le client le souhaite, nous sommes en mesure de lui proposer d’autres choix, dans la gamme du finlandais Nokian par exemple.

 

Lire la suite
Actualités
SF28
Nouveau porteur SF 28 :

Le prototype à l’essai en Dordogne

Révélé cet été au grand public lors du salon Forexpo, notre nouveau porteur SF 28 est rentré dans sa dernière phase de tests avant la mise en série de sa production. Comme à notre habitude, pour mener ces essais de la manière la plus objective, nous avons demandé à un de nos clients référents de participer aux opérations. En effet, pour nous, seul un professionnel aguerri est en mesure de réellement valider les performances de nos machines en fonctionnement opérationnel.

Une collaboration étroite avec la profession
Pour le porteur SF 28, nous avons décidé de demander à un client historique de la Sogedep d’endosser ce rôle de « pilote d’essai ». Installé comme débardeur à Gavaudun dans le Lot-et-Garonne, Michel Austruy connaît très bien nos machines. Ayant débuté très jeune comme bûcheron à pied, c’est à 17 ans qu’il s’est converti au débardage. Après deux tracteurs remorques et un premier porteur de marque Técomef, pas moins de quatre Sogedep se sont succédés pour l’accompagner dans son travail quotidien : un 150-12, puis un 1320, suivis de deux SF 25. Mais sa connaissance approfondie de nos engins, ainsi que son adhésion à notre philosophie de développement, n’ont pas été les seuls facteurs qui nous ont poussés à le choisir comme partenaire testeur. En effet, parmi nos clients, Michel Austruy est certainement l’un des plus exigeants. Tout en restant très objectif, il est très pointu dans ses attentes et, en ce sens, nous est d’une aide précieuse dans notre démarche d’optimisation.

Réglages fins de l’avancement et de la grue
Dans son activité, avec son SF 25 Michel Austruy suit deux abatteuses, une pelle sur chenilles et une Valmet, appartenant à son frère et à son cousin avec lesquels il travaille régulièrement. Pour cette première phase de tests, il a choisi un chantier qu’il juge représentatif des conditions qu’il rencontre habituellement. Il s’agit d’une coupe rase sur une parcelle de châtaigniers avec des parties en forte pente et la présence de hauts talus et de souches à franchir. Sur deux jours, il s’est employé à jauger l’avancement ainsi que les capacités de grutage : déplacements sur piste, évolutions sur la parcelle, ascensions en pleine charge, mouvements répétitifs avec la grue. Les opérations se succèdent, et tout est relevé : vitesse, régime du moteur et comportement d’ensemble. Le premier jour, un informaticien de Secom, entreprise qui développe le logiciel Sogedep SGM, est venu effectuer quelques fins réglages concernant le statisme du moteur, la transmission et la grue. Il a aussi validé le fonctionnement du Cruise Control, le système automatique de régulation de vitesse dont Michel Austruy apprécie l’implémentation sur le SF 28 déclarant être avant tout en attente de confort.

Un challenge sur les performances
Pour nous, ces premiers essais du prototype du SF 28 sont globalement positifs et conformes à ce que nous en attendions. Michel Austruy va conserver le SF 28 encore plusieurs jours pour effectuer d’autres mesures en conditions de travail effectives, rendements journaliers et consommation de Gnr, notamment. Cela va nous permettre ensuite, d’optimiser certaines fonctions en atelier avant la validation définitive. Des réglages à la marge, indispensables pour atteindre l’objectif que nous nous sommes fixé : un gain global de performances de 15%  par rapport au SF 25. Un challenge également pour Michel Austruy, qui aimerait bien poursuivre l’aventure avec nous. Quand on lui demande pourquoi, il répond simplement : « Ce sont des machines très fiables avec un excellent service après-vente. Avec la Sogedep, je n’ai jamais été embêté, je n’ai jamais été arrêté plus de 24 h en changeant mes machines tous les 5 ans ».

SF28 SF28 bas SF28 2 

DONNÉES TECHNIQUES

Dimensions:
Longueur: 10.220 mm – Largeur: 2.800 mm
Hauteur: 3.730 mm – Garde au sol: 670 mm

Poids : 17.580 kg
Angle de braquage : 48°
Capacité de charge : 15 t

Moteur:
Modèle : Perkins 1206F, 6 cyl., 7,01 l, Stage IV
Puissance : 278 ch
Couple : 1.257 Nm à 1.400 trs/min
Force de traction : 217,4 kN

Système hydraulique:           
Load-sensing avec contrôle de puissance
Pompe 363 l/min à 2.200 trs/min
Pression 200/250 bar

Grue:
Modèle : Cranab FC12
Portée : 8,5 m
Couple de levage : 120 kNm
Couple de rotation : 28 ,7 kNm

Pneumatiques: 710/45-26.5

Cabine:
Vitres polycarbonates
Conformité FOPS/OPS/ROPS
Suspension active
Siège pneumatique Be-Ge

Pour lire la Newsletter N°4 cliquer sur l’image ci-dessous.
newsletter 4 page 1

Lire la suite
Actualités
atelier donatien_img_a_la_une
Le service comme culture d’entreprise

Avec un atelier de réparation de 600 m² capable d’accueillir quatre machines de front, plus de 7.000 références dans un stock de pièces mutualisé avec celui de la production, quatre véhicules atelier, trois mécaniciens sédentaires et deux itinérants, un usineur tourneur fraiseur et un chaudronnier partagés avec la production, à la Sogedep tous les moyens sont mis en oeuvre pour vous apporter un service après-vente de qualité, réactif et efficace.

atelier donatien atelier machines

Un nouveau responsable SAV
Il y a un an, Donatien Bonnetaz, jeune ingénieur en mécanique nous à rejoints pour prendre la tête de ce service ô combien stratégique. Issu du sport automobile, c’est un vrai passionné de mécanique qui, depuis tout jeune, rénovait du matériel agricole pour son plaisir. Très à l’aise avec les réseaux, il se revendique de la génération informatique. Donatien prend très à cœur ses nouvelles fonctions au sein de la Sogedep: « A partir du moment où une machine est livrée, elle passe sous ma tutelle », résume-t-il. Interlocuteur privilégié de nos clients, il assure une permanence téléphonique et réalise les diagnostics et dépannages de premier niveau à distance. Donatien souligne qu’il s’agit d’un service gratuit et, qu’à ce stade, il résout l’immense majorité des problèmes.

Priorité aux dépannages sur site
En tout état de cause, Donatien a pour mission de donner la priorité absolue aux pannes survenant sur les chantiers. Si une intervention s’impose, il dépêche en urgence un mécanicien itinérant avec un stock de pièces. Et en cas  d’indisponibilité, un de ses collègues de l’atelier par exemple occupé au reconditionnement d’une machine, peut partir à tout moment. Cette réactivité, et la disponibilité en stock de la quasi-totalité des pièces, font que le service assure toujours sa mission première: raccourcir au maximum les délais pour que nos clients soient dépannés dans la journée.

Des techniciens en formation continue
Chaque année, entre deux et trois formations sont suivies par nos techniciens. Susceptibles d’intervenir dans les domaines mécaniques, hydrauliques, électriques, électroniques, etc., ils se doivent de maîtriser les dernières technologies de nos fournisseurs. Dernièrement, quatre d’entre eux ont été formés sur les moteurs Perkins qui équipent désormais nos machines. En possession de l’outillage spécifique et du logiciel de diagnostic, ils sont titulaires d’une habilitation qui leur confère la capacité d’intervenir en tout point sur les séries 1100 pour l’abatteuse SH15, et 1200 pour le porteur SF28 et nos futures machines. « En tant que constructeur, en termes de diagnostic moteur, nous jouissons à présent du même niveau d’accès à  l’information qu’un  intervenant de chez Perkins », se félicite Donatien.

Pour lire la Newsletter N°4 cliquer sur sur l’image ci-dessous.
newsletter 4 page 1

Lire la suite
Actualités
invest productifs_image_a_la_une
Investissements productifs

Fin du passage à une production 100% numérique

Dans la continuité des investissements précédents, table de découpe plasma, plieuse à commande numérique et robot de soudage, une fraiseuse verticale robotisée est venue parachever cette année la modernisation de notre outil de production.

Fraisage, perçage ou tournage vertical, toutes les pièces  seront usinées par cette nouvelle machine.
Sa table centrale à rotation continue, dont la capacité de charge est de 8 t, autorise aussi bien l’usinage d’une pièce de 200 g que celui d’un de nos châssis de 2 t et de 5 m de long. La rotation continue permet le positionnement de la pièce selon 360.000 positions sur un tour, soit une précision au millième de degré.

La table est surplombée d’une tête à double indexation automatique, sur laquelle est monté l’outil à employer: fraise, foret, taraud, etc. Montée sur une colonne mobile, elle est également gérée par commande numérique en fonction du programme réalisé par l’opérateur. Un magasin de 60 outils est intégré sur le côté de l’installation, et la machine sait se servir et changer d’outil toute seule!

Un niveau d’automatisme poussé qui va nous permettre de gagner en rentabilité, vitesse d’exécution et qualité, en nous offrant, de surcroît, la capacité de répliquer exactement la même opération pendant de nombreuses années.
Un équipement de pointe qui a nécessité pas moins de deux semaines de formation pour son opérateur, et qui consacre définitivement le passage complet de notre process de production à l’ère du numérique.

invest productifs (1)  invest productifs (3) invest productifs (2)

Pour lire la Newsletter N°4 cliquez sur l’image ci-dessous.
newsletter 4 page 1

Lire la suite
Actualités
SP_actualite2
Visite d’Anders Swenson de chez SP Maskiner du 1 au 5 juin 2015

Aux côtés de Sogedep, SP Maskiner passe en revue sa base installée : les clients sont ravis.

Initiée il y a 3 ans, la collaboration entre Sogedep et SP Maskiner démontre chaque jour un peu plus son efficacité.

La visite que nous a faite Anders Swenson, responsable du support client chez notre partenaire suédois en est une nouvelle preuve.

Présent une semaine complète à nos côtés, nous avons pu ensemble visiter tous les clients équipés d’une SP 451 et SP 461.
L’occasion pour Anders de programmer la dernière version du système de mesures Dasa 5, de contrôler l’état de toutes les pièces d’usure.

Nos clients, ravis de cette visite, ont pu échanger directement avec le constructeur sur quelques petites améliorations à apporter à leur tête d’abattage. Rien de révolutionnaire puisque globalement tous s’accordent à dire qu’ils travaillent avec un matériel fiable et performant.
Rapide et maniable, tous vantent leur bonne productivité.

Pas loin d’une dizaine de SP 451/461 et trois 561 sont aujourd’hui en service.
Installées par nos soins, elles équipent des bases SH 15 Sogedep, Valmet 901, John Deere 770 et 1070.

Cette semaine passée en notre compagnie a aussi été l’occasion pour nos techniciens d’approfondir leurs connaissances des SP 461 au travers d’un programme de formation.
Celui-ci a permis de faire un point précis et détaillé sur les derniers développements du système de mesure Dasa 5 et d’accroître nos compétences sur les réglages des différents paramètres.
Le schéma hydraulique de la tête à quant à lui fait l’objet d’une revue détaillée. Ces échanges très fructueux nous ont permis d’affiner notre expertise pour un support client plus performant et plus réactif.

          A Swensson SP_equipe sogedep A Swensson SP_equipe sogedep A Swensson SP_equipe sogedep

SP 461 LF (PDF)  tete_SP461 LF

SP 561 LF (anglais, PDF)   SP 561 LF

Lire la suite
Actualités
robot 1
Modernisation de son outil de production : Sogedep investit dans un robot de soudage

Après avoir fait l’acquisition d’une table de découpe plasma, d’une plieuse numérique, Sogedep poursuit la modernisation de son atelier de fabrication avec l’achat d’un robot de soudage. Mis en service en juillet 2015, il répond à l’objectif que s’est fixé l’entreprise d’intégrer entièrement la production de chaudronnerie à son atelier de fabrication renonçant ainsi à externaliser la construction auprès de sous-traitants.

Le choix du robot s’est porté sur une marque japonaise leader, Fanuc et c’est une société française, Commercy Robotique qui s’est chargée de son intégration. Capable de traiter des aciers de 3 à 80 mm d’épaisseur, il travaille à des vitesses de 3 à 5 fois supérieures à celle d’un opérateur. Doté de nombreuses options, il réduit statistiquement les risques de déformation des pièces surtout sur les grandes longueurs de cordons de soudure. Celles-ci gagnent en résistance et en robustesse. Son endurance à toute épreuve lui permet de travailler en 2 ou 3 X 8 heures sans arrêt de production. Le gain escompté : multiplier par 2,5 le nombre d’ensembles complets de chaudronnerie sur la gamme porteur et abatteuse.

Au-delà de ses impressionnants états de service, le robot reste une machine. A ce titre, elle soulage les hommes du travail le plus fastidieux mais aussi des risques liés au métier de soudeur. Reste à nos équipes, la prise en charge de la partie programmation. Celle-ci a fait l’objet d’une formation poussée. Au-delà de la maîtrise de l’outil informatique, nos opérateurs font ici valoir leurs dizaines d’années d’expérience au travers de leur savoir-faire et de leurs pratiques sans cesse éprouvées.

     Sogedep_Test_39_1500px Sogedep_Test_40_1500px Sogedep_Test_62_1500px 

Lire la suite
Actualités