Nouveau porteur SF 28 :

Le prototype à l’essai en Dordogne

Révélé cet été au grand public lors du salon Forexpo, notre nouveau porteur SF 28 est rentré dans sa dernière phase de tests avant la mise en série de sa production. Comme à notre habitude, pour mener ces essais de la manière la plus objective, nous avons demandé à un de nos clients référents de participer aux opérations. En effet, pour nous, seul un professionnel aguerri est en mesure de réellement valider les performances de nos machines en fonctionnement opérationnel.

Une collaboration étroite avec la profession
Pour le porteur SF 28, nous avons décidé de demander à un client historique de la Sogedep d’endosser ce rôle de « pilote d’essai ». Installé comme débardeur à Gavaudun dans le Lot-et-Garonne, Michel Austruy connaît très bien nos machines. Ayant débuté très jeune comme bûcheron à pied, c’est à 17 ans qu’il s’est converti au débardage. Après deux tracteurs remorques et un premier porteur de marque Técomef, pas moins de quatre Sogedep se sont succédés pour l’accompagner dans son travail quotidien : un 150-12, puis un 1320, suivis de deux SF 25. Mais sa connaissance approfondie de nos engins, ainsi que son adhésion à notre philosophie de développement, n’ont pas été les seuls facteurs qui nous ont poussés à le choisir comme partenaire testeur. En effet, parmi nos clients, Michel Austruy est certainement l’un des plus exigeants. Tout en restant très objectif, il est très pointu dans ses attentes et, en ce sens, nous est d’une aide précieuse dans notre démarche d’optimisation.

Réglages fins de l’avancement et de la grue
Dans son activité, avec son SF 25 Michel Austruy suit deux abatteuses, une pelle sur chenilles et une Valmet, appartenant à son frère et à son cousin avec lesquels il travaille régulièrement. Pour cette première phase de tests, il a choisi un chantier qu’il juge représentatif des conditions qu’il rencontre habituellement. Il s’agit d’une coupe rase sur une parcelle de châtaigniers avec des parties en forte pente et la présence de hauts talus et de souches à franchir. Sur deux jours, il s’est employé à jauger l’avancement ainsi que les capacités de grutage : déplacements sur piste, évolutions sur la parcelle, ascensions en pleine charge, mouvements répétitifs avec la grue. Les opérations se succèdent, et tout est relevé : vitesse, régime du moteur et comportement d’ensemble. Le premier jour, un informaticien de Secom, entreprise qui développe le logiciel Sogedep SGM, est venu effectuer quelques fins réglages concernant le statisme du moteur, la transmission et la grue. Il a aussi validé le fonctionnement du Cruise Control, le système automatique de régulation de vitesse dont Michel Austruy apprécie l’implémentation sur le SF 28 déclarant être avant tout en attente de confort.

Un challenge sur les performances
Pour nous, ces premiers essais du prototype du SF 28 sont globalement positifs et conformes à ce que nous en attendions. Michel Austruy va conserver le SF 28 encore plusieurs jours pour effectuer d’autres mesures en conditions de travail effectives, rendements journaliers et consommation de Gnr, notamment. Cela va nous permettre ensuite, d’optimiser certaines fonctions en atelier avant la validation définitive. Des réglages à la marge, indispensables pour atteindre l’objectif que nous nous sommes fixé : un gain global de performances de 15%  par rapport au SF 25. Un challenge également pour Michel Austruy, qui aimerait bien poursuivre l’aventure avec nous. Quand on lui demande pourquoi, il répond simplement : « Ce sont des machines très fiables avec un excellent service après-vente. Avec la Sogedep, je n’ai jamais été embêté, je n’ai jamais été arrêté plus de 24 h en changeant mes machines tous les 5 ans ».

SF28 SF28 bas SF28 2 

DONNÉES TECHNIQUES

Dimensions:
Longueur: 10.220 mm – Largeur: 2.800 mm
Hauteur: 3.730 mm – Garde au sol: 670 mm

Poids : 17.580 kg
Angle de braquage : 48°
Capacité de charge : 15 t

Moteur:
Modèle : Perkins 1206F, 6 cyl., 7,01 l, Stage IV
Puissance : 278 ch
Couple : 1.257 Nm à 1.400 trs/min
Force de traction : 217,4 kN

Système hydraulique:           
Load-sensing avec contrôle de puissance
Pompe 363 l/min à 2.200 trs/min
Pression 200/250 bar

Grue:
Modèle : Cranab FC12
Portée : 8,5 m
Couple de levage : 120 kNm
Couple de rotation : 28 ,7 kNm

Pneumatiques: 710/45-26.5

Cabine:
Vitres polycarbonates
Conformité FOPS/OPS/ROPS
Suspension active
Siège pneumatique Be-Ge

Pour lire la Newsletter N°4 cliquer sur l’image ci-dessous.
newsletter 4 page 1

Lire la suite
Actualités
Focus fournisseur: Hydac

Notre partenaire refroidissement depuis plus de 20 ans

La société Hydac, spécialiste de renommée mondiale en matière d’hydraulique, de systèmes et d’ingénierie des fluides, est l’un de nos fournisseurs majeurs depuis plus de 20 ans. Sur les machines Sogedep, Hydac intervient en matière de filtration, de distribution et de refroidissement, pour implémenter des gains de fonctionnalité.

Sur notre nouveau porteur SF28, par exemple, c’est Hydac qui a mis au point toute l’électronique de gestion du calculateur de la suspension hydroactive proposée de série. Toujours sur le SF28, le passage à la motorisation Tier 4 a donné lieu à un autre développement sur mesure: de nouvelles ailettes pour le refroidisseur. Dotées d’un profil beaucoup plus large, elles permettent aux copeaux et autres particules de traverser le système et ainsi éviter les risques de colmatage, tout en conservant une efficacité maximale.

En outre, sur le SF28 un système d’autonettoyage par inversion automatique du sens de rotation du ventilateur vous sera proposé en option. Grâce à la séparation de l’entraînement du ventilateur de celui du moteur thermique, la gestion du refroidissement est totalement indépendante du régime moteur, et s’effectue uniquement en fonction des températures des fluides. Une nouvelle fonctionnalité synonyme d’une réduction des temps consacrés à l’entretien, d’une optimisation du niveau sonore et d’une baisse de consommation dans certaines conditions.

Fidèles à notre philosophie de sélection de nos approvisionnements, avec Hydac nous avons su développer un partenariat dans le temps. Comme le souligne Paul-Jean Giremus, notre responsable du bureau d’étude et de la production: « Chez Hydac, nous n’achetons pas de produits catalogue, mais de véritables développements et l’assurance d’un bon suivi. »

 

Pour lire la Newsletter N°4 cliquez sur l’image ci-dessous.

newsletter 4 page 1

Lire la suite
Revue de presse
Le service comme culture d’entreprise

Avec un atelier de réparation de 600 m² capable d’accueillir quatre machines de front, plus de 7.000 références dans un stock de pièces mutualisé avec celui de la production, quatre véhicules atelier, trois mécaniciens sédentaires et deux itinérants, un usineur tourneur fraiseur et un chaudronnier partagés avec la production, à la Sogedep tous les moyens sont mis en oeuvre pour vous apporter un service après-vente de qualité, réactif et efficace.

atelier donatien atelier machines

Un nouveau responsable SAV
Il y a un an, Donatien Bonnetaz, jeune ingénieur en mécanique nous à rejoints pour prendre la tête de ce service ô combien stratégique. Issu du sport automobile, c’est un vrai passionné de mécanique qui, depuis tout jeune, rénovait du matériel agricole pour son plaisir. Très à l’aise avec les réseaux, il se revendique de la génération informatique. Donatien prend très à cœur ses nouvelles fonctions au sein de la Sogedep: « A partir du moment où une machine est livrée, elle passe sous ma tutelle », résume-t-il. Interlocuteur privilégié de nos clients, il assure une permanence téléphonique et réalise les diagnostics et dépannages de premier niveau à distance. Donatien souligne qu’il s’agit d’un service gratuit et, qu’à ce stade, il résout l’immense majorité des problèmes.

Priorité aux dépannages sur site
En tout état de cause, Donatien a pour mission de donner la priorité absolue aux pannes survenant sur les chantiers. Si une intervention s’impose, il dépêche en urgence un mécanicien itinérant avec un stock de pièces. Et en cas  d’indisponibilité, un de ses collègues de l’atelier par exemple occupé au reconditionnement d’une machine, peut partir à tout moment. Cette réactivité, et la disponibilité en stock de la quasi-totalité des pièces, font que le service assure toujours sa mission première: raccourcir au maximum les délais pour que nos clients soient dépannés dans la journée.

Des techniciens en formation continue
Chaque année, entre deux et trois formations sont suivies par nos techniciens. Susceptibles d’intervenir dans les domaines mécaniques, hydrauliques, électriques, électroniques, etc., ils se doivent de maîtriser les dernières technologies de nos fournisseurs. Dernièrement, quatre d’entre eux ont été formés sur les moteurs Perkins qui équipent désormais nos machines. En possession de l’outillage spécifique et du logiciel de diagnostic, ils sont titulaires d’une habilitation qui leur confère la capacité d’intervenir en tout point sur les séries 1100 pour l’abatteuse SH15, et 1200 pour le porteur SF28 et nos futures machines. « En tant que constructeur, en termes de diagnostic moteur, nous jouissons à présent du même niveau d’accès à  l’information qu’un  intervenant de chez Perkins », se félicite Donatien.

Pour lire la Newsletter N°4 cliquer sur sur l’image ci-dessous.
newsletter 4 page 1

Lire la suite
Actualités
Investissements productifs

Fin du passage à une production 100% numérique

Dans la continuité des investissements précédents, table de découpe plasma, plieuse à commande numérique et robot de soudage, une fraiseuse verticale robotisée est venue parachever cette année la modernisation de notre outil de production.

Fraisage, perçage ou tournage vertical, toutes les pièces  seront usinées par cette nouvelle machine.
Sa table centrale à rotation continue, dont la capacité de charge est de 8 t, autorise aussi bien l’usinage d’une pièce de 200 g que celui d’un de nos châssis de 2 t et de 5 m de long. La rotation continue permet le positionnement de la pièce selon 360.000 positions sur un tour, soit une précision au millième de degré.

La table est surplombée d’une tête à double indexation automatique, sur laquelle est monté l’outil à employer: fraise, foret, taraud, etc. Montée sur une colonne mobile, elle est également gérée par commande numérique en fonction du programme réalisé par l’opérateur. Un magasin de 60 outils est intégré sur le côté de l’installation, et la machine sait se servir et changer d’outil toute seule!

Un niveau d’automatisme poussé qui va nous permettre de gagner en rentabilité, vitesse d’exécution et qualité, en nous offrant, de surcroît, la capacité de répliquer exactement la même opération pendant de nombreuses années.
Un équipement de pointe qui a nécessité pas moins de deux semaines de formation pour son opérateur, et qui consacre définitivement le passage complet de notre process de production à l’ère du numérique.

invest productifs (1)  invest productifs (3) invest productifs (2)

Pour lire la Newsletter N°4 cliquez sur l’image ci-dessous.
newsletter 4 page 1

Lire la suite
Actualités
Newsletter N°4 – Automne 2016

2016 : Une année de mutations

Si nous devions qualifier l’année sur le point de se terminer pour Sogedep, notre choix se porterait sans aucune hésitation sur le terme « mutation ». Celle-ci a d’ailleurs revêtu diverses formes tout au long de 2016. La première a touché l’ADN même de notre entreprise à savoir, son process de fabrication. En effet, les outils de production conventionnels ont laissé progressivement la place à des outils entièrement numériques. Le mouvement initié il y a déjà plusieurs mois s’est achevé par l’intégration au mois d’octobre d’une fraiseuse verticale robotisée.
Mutation aussi au niveau de notre gamme de machines avec l’arrivée d’une version 3 de nos porteurs. Les SF28 et SF20 respectivement 14 tonnes et 12 tonnes de charge utile remplacent les SF25.2 et SF16.2.
Équipés de moteurs Tiers 4 final, nous avons mis l’accent sur le confort et l’ergonomie de leur cabine, leur productivité et leur polyvalence.
Comme toujours une attention particulière a été apportée aux composants qui équipent cette nouvelle version ainsi qu’à leurs fournisseurs. De ce côté-là, en revanche ce n’est pas de mutation dont il nous faut parler puisque nous avons réitéré notre confiance à la majeure partie des partenaires avec lesquels nous avions collaboré sur les versions précédentes. Notre engagement s’est basé sur la fidélité à nos relations qui pour la plupart sont déjà anciennes. L’exemple donné dans ces colonnes avec le témoignage de Hydac, spécialiste en hydraulique et ingénierie des fluides est d’ailleurs loin d’être unique.
Des composants de qualité, des tests et réglages exigeants devraient faire de cette nouvelle version de porteurs, des machines correspondant aux attentes du plus grand nombre. Mais ce sera à vous d’en juger. 

Pour consulter la newsletter, cliquez sur l’image ci-dessous.

newsletter 4 page 1

Lire la suite
Newsletter
Newsletter N°3 – Printemps 2016

Des solutions innovantes au service de votre rentabilité

Il y a des idées reçues qui ont la vie dure. Tenez par exemple celle communément admise selon laquelle une abatteuse n’est pas rentable dans le petit bois. Certes traiter la première éclaircie avec une machine à abattre de 200 ch coupant 60 cm de diamètre voire plus, est une aberration économique.  Et pourtant nombreux sont les entrepreneurs qui continuent à s’obstiner dans cette idée-là affirmant haut et fort que sans hausse conséquente des prix, l’exploitation du petit bois n’est pas viable.
Au-delà de la problématique liée au tarif de la prestation, discussion dans laquelle nous ne rentrerons pas, des solutions existent. Et nous avons souhaité en apporter la preuve à travers l’utilisation d’une SH15 « petit bois ». Chiffres à l’appui, qui mieux qu’un entrepreneur pour parler du coût d’exploitation et de la productivité de la dernière-née de la gamme Sogedep.

Si le pari est gagné avec la SH15, c’est dans le même esprit que nous lançons la version 3 de nos porteurs 15 et 12 tonnes. Toujours plus rapide que ses concurrents en vitesse de déplacement avec une charge utile de 15 tonnes, le SF28 devrait satisfaire les clients les plus exigeants. Là encore, le ratio coût de l’investissement/rentabilité sera à votre avantage. 

Pour consulter la newsletter, cliquez sur l’image ci-dessous.

couv newsletter 3

Lire la suite
Newsletter
FOREXPO 2016

Sogedep sera présent

au salon Forexpo

à Mimizan (40)

les 15, 16 et 17 juin 2016.

Actualite Forexpo 2016

 

Lire la suite
Salons
JMF 12/2015 « SOGEDEP/SPMASQUINER »

Cela va bientôt faire quatre ans que les têtes SP Maskiner sont importées en France par la société Sogedep. Le constructeur su Sud-Ouest les avait alors adoptées pour équiper sa nouvelle SH15, car elles présentaient l’avantage, à capacités égales, d’être plus légères que les têtes Silvatec qu’il montait jusqu’alors sur ses abatteuses. Depuis, de très bons retours de la part des clients et une collaboration étroite avec le fabricant suédois sont venus conforter ce choix.

Pour lire l’article cliquez sur l’image ci-dessous.

Présentation1

 

Lire la suite
Revue de presse
Newsletter N°2 – Automne 2015

Qualité et innovations des valeurs partagées

1982-2015: plus de 30 ans séparent la MP30, première abatteuse entièrement conçue et fabriquée par Sogedep de la SH15, dernière-née de la gamme. 30 ans durant lesquels les technologies n’ont cessé d’évoluer. Il est loin le temps où le système de mesure d’une précision aléatoire n’était en fait qu’un système d’évaluation, où l’hydraulique travaillait uniquement en on/off et où Sogedep fabriquait elle-même ses grues et ses têtes.
Aujourd’hui, les technologies Can bus, le tout proportionnel, les systèmes multiplés…nous ont fait gagner en confort, en fiabilité et bien sûr en rendement. Toute cette expérience capitalisée au fil des ans, nous la mettons tous les jours au service de nos clients.

Pour consulter la newsletter, cliquez sur l’image ci-dessous.

Lire la suite
Newsletter
Euroforest 2014

Journal de la Mécanisation Forestière
EUROFOREST juin 2014 – N°143

Abatteuse Petit bois Sh15 et  SP Maskiner

Abatteuse SH15 et tête SP
Sogedep est le distributeur exclusif de têtes d’abattage SP Maskiner.

En entrée de gamme, on retrouve la plus petite d’entre elles, la SP Maskiner 451LF. Capable de traiter des arbres de 53 cm de diamètre, elle est préconisée pour tous les travaux d’éclaircies, de la première à la troisième. Elle  est suivie par une tête « moyen bois » la 561LF, conçue pour couper des troncs de 60 cm de diamètre. On trouve ensuite la 761LF. Développée pour couper jusqu’à 75 cm de diamètre, elle viendra équiper des pelles et des machines à roues de grosse capacité. 

SP 401

Pour la récolte de bois-énergie, la SP 401 EH s’installe sur un porteur ou une abatteuse. Elle est équipée d’une cassette-scie Hultdins avec guide et chaîne de 3/4″. Son moteur de scie d’une puissance de 32 cc traite des arbres jusqu’à 63 cm de diamètre. Ses bras accumulateurs récoltent jusqu’à 10 tiges simultanément. La  SP401 EH est aussi disponible avec un système Iqan intégré et spécialement développé pour elle.

La toute nouvelle abatteuse SH 15 sera représentée en 6 roues en avant-première au salon Euroforest.
Son encombrement limité à 2.50 m de largeur en pneus 600×26.5, en fait un outil destiné à la première et à la troisième éclaircie.

Elle est dotée d’une articulation centrale lui conférant une manœuvrabilité intéressante dans les plantations les plus serrées.
Équipée d’un moteur Perkins 142 cv, le débit d’huile fixé à 265 l/mn pour la tête en fait un outil rapide dans un chantiers d’éclaircies où les contraintes de productivité restent élevées.

L’abatteuse SH15 est équipée de la tête SP 451 LF. En option, spécialement pensé pour les chantiers de bois-énergie, un bras accumulateur peut abattre et façonner jusqu’à 3 tiges en même temps.

 

sh15_droite

 

 

Lire la suite
Revue de presse