Le service comme culture d’entreprise

28/11/2016

Avec un atelier de réparation de 600 m² capable d’accueillir quatre machines de front, plus de 7.000 références dans un stock de pièces mutualisé avec celui de la production, quatre véhicules atelier, trois mécaniciens sédentaires et deux itinérants, un usineur tourneur fraiseur et un chaudronnier partagés avec la production, à la Sogedep tous les moyens sont mis en oeuvre pour vous apporter un service après-vente de qualité, réactif et efficace.

atelier donatien atelier machines

Un nouveau responsable SAV
Il y a un an, Donatien Bonnetaz, jeune ingénieur en mécanique nous à rejoints pour prendre la tête de ce service ô combien stratégique. Issu du sport automobile, c’est un vrai passionné de mécanique qui, depuis tout jeune, rénovait du matériel agricole pour son plaisir. Très à l’aise avec les réseaux, il se revendique de la génération informatique. Donatien prend très à cœur ses nouvelles fonctions au sein de la Sogedep: « A partir du moment où une machine est livrée, elle passe sous ma tutelle », résume-t-il. Interlocuteur privilégié de nos clients, il assure une permanence téléphonique et réalise les diagnostics et dépannages de premier niveau à distance. Donatien souligne qu’il s’agit d’un service gratuit et, qu’à ce stade, il résout l’immense majorité des problèmes.

Priorité aux dépannages sur site
En tout état de cause, Donatien a pour mission de donner la priorité absolue aux pannes survenant sur les chantiers. Si une intervention s’impose, il dépêche en urgence un mécanicien itinérant avec un stock de pièces. Et en cas  d’indisponibilité, un de ses collègues de l’atelier par exemple occupé au reconditionnement d’une machine, peut partir à tout moment. Cette réactivité, et la disponibilité en stock de la quasi-totalité des pièces, font que le service assure toujours sa mission première: raccourcir au maximum les délais pour que nos clients soient dépannés dans la journée.

Des techniciens en formation continue
Chaque année, entre deux et trois formations sont suivies par nos techniciens. Susceptibles d’intervenir dans les domaines mécaniques, hydrauliques, électriques, électroniques, etc., ils se doivent de maîtriser les dernières technologies de nos fournisseurs. Dernièrement, quatre d’entre eux ont été formés sur les moteurs Perkins qui équipent désormais nos machines. En possession de l’outillage spécifique et du logiciel de diagnostic, ils sont titulaires d’une habilitation qui leur confère la capacité d’intervenir en tout point sur les séries 1100 pour l’abatteuse SH15, et 1200 pour le porteur SF28 et nos futures machines. « En tant que constructeur, en termes de diagnostic moteur, nous jouissons à présent du même niveau d’accès à  l’information qu’un  intervenant de chez Perkins », se félicite Donatien.

Pour lire la Newsletter N°4 cliquer sur sur l’image ci-dessous.
newsletter 4 page 1